SÉRIES (spectroscopie)

SÉRIES (spectroscopie)
SÉRIES (spectroscopie)

SÉRIES, spectroscopie

Dans le spectre d’émission d’un atome, on peut trouver des raies dont les nombres d’ondes (inverse des longueurs d’onde, o = 1/) sont exprimés par une relation du type: 靖 = R(1/n 2 — 1/m 2),

dans laquelle R est une constante, dite de Rydberg, dont la valeur dépend de l’élément étudié (pour l’hydrogène R = 109 678,75 cm—1), et où m et n sont des nombres entiers que la théorie de Bohr permet d’identifier avec les nombres quantiques principaux des niveaux de départ et d’arrivée de la transition. Un ensemble de raies pour lequel n est constant constitue une série.

Dans le cas de l’hydrogène, les premières séries ont reçu un nom. On parle ainsi de la série de Lyman pour n = 1, de Balmer pour n = 2, de Paschen pour n = 3, de Brackett pour n = 4 et de Pfund pour n = 5. Les longueurs d’onde des raies diminuent dans une série si m augmente, et passent de l’ultraviolet dans la série de Lyman à l’infrarouge lointain dans celle de Pfund.

Pour l’hélium ionisé, la série arrivant au niveau n = 3 s’appelle série de Rydberg, celle du niveau n = 4 série de Pickering.

Dans le cas des alcalins, il faut faire intervenir le nombre quantique azimutal 1 et, suivant sa valeur, on aura les séries fine (en anglais sharp ) si l = 0, principale si l = 1, diffuse si l = 2... L’initiale du nom de ces séries donne la lettre utilisée dans la notation des termes spectraux (S, P, D...).

Outre le rôle fondamental qu’elles ont joué pour la compréhension de la structure des atomes (travaux de Rydberg et de Balmer), les séries restent un instrument indispensable dans l’étude et la classification des spectres atomiques.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SPECTROSCOPIE - Spectroscopie atomique — L’objet de la spectroscopie atomique est de mesurer et d’expliquer les longueurs d’onde lumineuses: soit émises par des atomes excités, c’est la spectroscopie d’émission ; soit absorbées par des atomes, c’est la spectroscopie d’absorption. Dans… …   Encyclopédie Universelle

  • SPECTROSCOPIE - Spectroscopie des rayons X — Les principes fondamentaux qui régissent les transitions électroniques du domaine X et qui permettent leur interprétation sont identiques à ceux de la spectroscopie optique. Toutefois, les transitions X présentent des particularités liées au fait …   Encyclopédie Universelle

  • SPECTROSCOPIE - Spectroscopie moléculaire — L’objet de la spectroscopie moléculaire est l’étude du rayonnement émis, absorbé ou diffusé par une substance formée de molécules. Cette étude permet en particulier de relier la fréquence 益 du rayonnement émis ou absorbé, la variation de… …   Encyclopédie Universelle

  • Spectroscopie RMN — Pour les articles homonymes, voir RMN. Spectromètre RMN 200 MHz avec passeur automatique d échantillons utilisé en chimie organique pour la détermination des structures chimiques. La spectroscopie RMN est le …   Wikipédia en Français

  • Série spectrale (spectroscopie) — L émission spectrale de l atome d hydrogène est divisée en séries spectrales. Celles ci ont des longueurs d onde déterminées par la constante de Rydberg. Les lignes spectrales qui sont observables sont causées par des électrons qui changent de… …   Wikipédia en Français

  • Imagerie par résonance magnétique — Pour les articles homonymes, voir IRM et MRI. L imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique d imagerie médicale permettant d obtenir des vues 2D ou 3D de l intérieur du corps de façon non invasive avec une résolution relativement… …   Wikipédia en Français

  • Résonance magnétique nucléaire — Pour les articles homonymes, voir RMN. Premier spectromètre RMN à 1 GHz (23,5 T installé au Centre de RMN à Très Hauts Champs à Lyon en aôut 2009. La résonance magnétique nucléaire (RMN) désigne une propriété de certains noyaux atomiques …   Wikipédia en Français

  • ULTRAVIOLET — L’ultraviolet est le domaine des radiations électromagnétiques s’étendant depuis la limite violette du spectre visible (400 nm) jusqu’à la région des rayons X mous, qu’il recouvre partiellement (cf. figure). Cette délimitation repose… …   Encyclopédie Universelle

  • ANALYTIQUE (CHIMIE) — La chimie analytique est la branche de la chimie qui met en œuvre des moyens analytiques pour aborder et résoudre les problèmes. Elle se propose donc de diviser les phénomènes chimiques parfois compliqués en un ensemble de phénomènes élémentaires …   Encyclopédie Universelle

  • Naine blanche —  Ne pas confondre avec Étoile blanche de la séquence principale Sirius B est une naine blanche visible comme un petit point en bas à gauche de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”